?

Log in

Juste Avant | Juste Après

Ca y est.

On y est.

Le jour La soirée tant attendue est enfin arrivée.

C’est difficile de vraiment expliquer ce que je ressens.

Disons que, pour faire le plus simple possible, on pourrait résumer par un

« Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! »

très aigu, et très désagréable à entendre, surtout pour les animaux sensibles aux ultrasons.

En célibattante pas très professionnelle –ok, admettons que je ne sois pas très douée en amour, mais en célibat non plus-, plutôt que de me tenir à la liste établie par mes soins à mon retour dans ma coquille de noix, je préfère écrire ce torchon qu’est mon Livejournal.

 

*reprend sa liste*

- épilation des sourcils ;

- application d’un masque multivitaminé (A NE SURTOUT PAS CONFONDRE AVEC LE JUS DE FRUITS MULTIVITAMINE) ;

- douche tonifiante et exfoliante 100% bio et 100% non-testée sur d’innocents animaux ;

- application d’un après-shampooing au chocolat pour laisser un doux parfum de chocolat belge dans mon sillon (non-testé lui aussi) ;

- habillage décontracté mais assez mimi (exit la mini gothique de toudé, histoire de pas rester debout toute la soirée) ;

- lavage de dents ;

- application très sophistiquée de maquillage.

- boire une cuillère d’huile pour préparer mon estomac à l’ingestion de Rhum

*han, salsaman, toi et Tit Mimi voulez donc nous saouler, nous pauvres créatures douces et innocentes ?*

- me relaver les dents…

 

Oh, ca va, me reste plus grand-chose à faire.

C’est quand même compliqué d’être une fille, vous trouvez pas ?

Oui bon, personne ne me menace d’un flingue en me hurlant dans les oreilles

« MEDISSY, HABILLE-TOI DE FACON A RETENIR SON ATTENTION ! NE TE GOINFRE PAS CE SOIR PENDANT LE BARBECUE ! ET PRIE POUR QUE LES STEAKS DE SOJA SE FASSENT AUSSI SUR UN BARBECUE ! »

 

Oui, parce que ce soir, c’est soirée BBQ.

Le côté positif à mon régime alimentaire végétarien, c’est que je ne mourais pas d’un cancer causé par le grillage intempestif de la viande durant ce BBQ.

Au moins, si je ne sors pas avec Salsaman, je m’en sortirai sans cancer.

C’est toujours ca de gagné.

 

Ready, Steady, Go!

J’y vais.

J’entends encore la voix de Lutine résonner à mes oreilles :

« Bonne chance pour ce soir, Medissy. Croise les doigts ! »

 

Seigneur… est-ce que tout dépend de la chance ?

Et si oui, en ai-je tant besoin que ca… ?

 

 

Tags: