?

Log in

Juste Avant | Juste Après

Vous arrivez à y croire, vous… ?

A croire en l’ironie de la vie, en ce genre de moments où vous vous sentez déchiré entre pleurs et éclats de rire ridiculement aigus…

Jeudi dernier, votre Medissy s’est transformée en Super Héroïne digne des plus grands héros de comics.

Armée de sa mini-jupe punkette, de collants noirs et de ses Doc Martin’s adorées, elle n’a pas hésitée à se jeter à l’eau (dans tous les sens du terme) dans l’espoir de sauver un bébé Stephen dont la vie était en jeu.

 

Ah, vu que je ne parle pas le même langage que vous, je tiens à vous préciser qu’un Stephen est un canard ^_^

 

Malheureusement, je n’ai pas pu sauver le pauvre petit Stephen, à croire que la cape de super héros ne fait pas les superpouvoirs…

Encore maintenant en repensant à lui, mon cœur se pince.

 

J’ai eu beau me faire piquer par des moustiques cannibales, me battre avec des arbustes plus que résistants, me tremper les pieds, mettre la longue vie de mes Docs en danger…je n’ai absolument rien pu faire…

Et j’ai peur maintenant.

Peur de retourner dans ce parc si beau et de ne plus compter que quatre bébés Stephen.

Peur de voir le cadavre en décomposition de ce petit qui n’avait encore rien vécu, qui ne savait pas ce qu’était la caresse du vent sous ses ailes, la douceur des gouttes de pluie lui chatouillant les plumes.

Ce petit être qui ne saura jamais qu’il existe de nombreux pays où le soleil est bien plus tendre et chaleureux.

 

Le rapport avec l’ironie de la vie, me demandez-vous ?

Le jour de la disparition de Stephen Junior n’était autre que la journée d’ouverture de l’opération « l’environnement, j’y croa », organisée par la ville de Reims.

 

…Et Stephen s’est étouffé avec un bouchon de champagne que quelqu’un avait jeté négligemment dans le bassin…